Home / Maroc / Célébration de la journée mondiale de la protection civile à BENI MELLAL KHENIFRA
BENI MELLAL

Célébration de la journée mondiale de la protection civile à BENI MELLAL KHENIFRA

Par : SAID FRIX.

 

C’est avec faste que la journée mondiale de la protection civile a été célébrée Jeudi 1 Mars 2018 à Beni Mellal. A cette occasion, M Mohamed Dardouri Wali de la région de Beni Mellal Khénifra et Gouverneur de la province de Beni Mellal a effectué une visite à la caserne de la protection civile à Beni Mellal.

M le Wali a été accueilli à son arrivée par M Azzedine Lakhouili Commandant régional de la protection civile, par les officiers et par  tout le  corps de la protection civile ainsi que par les chefs des services extérieurs et par  un grand nombre d’élèves des écoles privées de Beni Mellal.

La commémoration de cette journée au titre de l’année 2018 a eu  pour thème « La protection civile et les institutions nationales, pour une gestion plus efficace des catastrophes. C’est le sujet retenu par l’Organisation internationale de la protection civile pour l’année 2018. A cette occasion et dans un communiqué , le Ministère de l’Intérieur a prévu des programmes portant sur l’organisation des portes ouvertes, d’expositions….Qui plus est, des simulations et des démonstrations de secours  et d’interventions ont été réalisées en public en cas d’accidents, d’incendies ; d’extinction de feu, de sensibilisation aux risques…Des prospectus d’information ont été distribués dans le dessein de sensibiliser les jeunes à la prise de mesures préventives…Différents matériels et des véhicules  d’interventions  ,en cas d’urgence, ont été exposés dans des ateliers.

Lors de l’arrivée de M le Wali à la caserne de la protection civile de Beni Mellal, des explications, des statistiques lui  ont été présentées par M Azzedine Lakhouili Commandant régional de la protection civile et par des éléments de la protection civile portant sur les efforts louables déployés par ce corps qui se sacrifie pour protéger la population et leurs biens .M khouili a déclaré qu’il est impérieux de travailler en concertation avec tous les opérateurs concernés, sur les plans national et régional , dans le dessein d’élaborer une stratégie à même de participer au renforcement des capacités des populations en matière de lutte contre les catastrophes.

Au niveau de la région de Beni Mellal Khénifra  le nombre d’interventions est passé de 33421 en 2016 à 41232 en 2017 (avec une augmentation de 23,37%). En 2017  et selon la nature des interventions, ces dernières ont porté sur les incendies (1658 interventions), les sauvetages et diverses opérations  (2799) et les interventions pour assistance aux personnes en danger (36775 interventions, ce qui représente 89%).

Au niveau des cinq provinces de la région de Beni Mellal Khénifra, Le nombre des interventions en cas d’incendies est passé à Beni Mellal de 318 en 2016 à 457 en 2017. A Khouribga leur nombre est passé de 219 en 2016 à 400 en 2017 au moment où le nombre précité est passé de 161 en 2016 à 328 en 2017 à Fkih Ben Salah. A Khénifra ce genre d’intervention  est de 313 en 2017 (104 interventions en 2016). Enfin à la province d’Azilal, les interventions, toujours en cas d’incendies sont passées de 133 en 2016 à 146 en 2017.

Pour ce qui est des efforts déployés par le corps de la protection civile au niveau des interventions de sauvetage et d’autres opérations de sauvetage au niveau régional, leur nombre est passé de 520 en 2016 à 459 en 2017 à Beni Mellal,  et de 1098 en 2016 à 356 en 2017 à Khouribga.  A Fkih Ben Salah , leur nombre a connu une augmentation de 63,5% dans la mesure où il est passé de 129 interventions à 211. En outre, à Khénifra, ces interventions  ont été au nombre de 1486 en 2016 et de 1653 en 2017. A Azilal leur nombre  a été de 54 en 2016 et de 60 en 2017.

D’autres efforts louables ont été déployés par les éléments de la protection civile au niveau des interventions en cas d’assistance aux personnes en danger sur le plan régional. De 2016 à 2017 leur nombre est passé de 6818 à 8734 à Beni Mellal, de 8939 à 7794 à Khouribga, de 3926 à 5785 interventions à Fkih Ben Salah, de 5559 à 9907 à Khénifra et de 3511 à 4508 interventions à Azilal.

. En 2017, le nombre des blessés a  été de 13895 au moment où  celui des personnes en danger a atteint 22567. Les  asphyxies  ont été au nombre de  1267.

Qui plus est  et pour ce qui est des structures existantes, la région dispose  de 1 unité mobile régionale d’intervention, de 5 unités provinciales et de 14 centres de secours.

Le Commandement régional de la protection civile dispose de 571 agents de protection, de 4 officiers supérieurs, de 2 médecins, de 28 officiers subalternes, de 536 sous-officiers et d’un infirmier, de 39 ambulances , de 28 camions incendies, de 3 VSR, de 1 VSD, de 05 véhicules de sauvetage, de 9 canaux de sauvetage et de 1 véhicule de plongée.

Au niveau régional, les projets en cours d’exécution portent sur la construction d’un SCR ( dont le coût est de 4.563.120 DH ) d’un UMRI ( 6.406.560 DH ), d’un atelier de service technique ( 871.800 DH ), d’un logement de fonction ( 1.607.040 DH ), d’un hébergement ( 4.502.040 DH ), d’une piscine et vestiaires ( 731.580 DH ) , d’un siège social ( 4.563.120 DH), d’une tour et de son aménagement extérieur, des travaux d’une démolition ( 480.000 DH )n de la reconstruction d’un C/S à Bejaad + logement de fonction ( 2.798.792 DH ) , de la reconstruction d’un C/S à Oued Zem ( 3.000.000 DH )  et de la construction d’un C/S à Demnate ( 847.165 DH ).

Les autres projets qui sont programmés portent sur le réaménagement  de  C/S à Dar Ould Zidouh, à Zaouit Cheikh à Ouled Mbarek, à Sidi Jabeur, à Ouled Youssed, à Ighram Laalam, à Ait Oum Lbakht, à Lakbab, à Ouaouizeght et à Tananat. Notons enfin que les projets réalisés sont la construction d’une unité à Khouribga avec un coût de 3.777.000 DH et d’un Centre de secours à Tizi Nisli (2.672.364 DH).

Dans son message, à l’occasion de la journée mondiale de la protection civile, Dr. Vladimir Kuvshinov, Secrétaire Général de l’Organisation Internationale de Protection Civile, a mis l’accent sur les objectifs que s’assigne La célébration de la Journée mondiale de la protection civile qui «  vise à sensibiliser le public à la protection civile et à la gestion des urgences afin de mieux préparer la population à se protéger en cas d’urgence et à réduire les risques de catastrophe. Les célébrations ont un objectif différent chaque année, et le thème pour 2018 est «La protection civile et les institutions nationales pour une gestion plus efficace des catastrophes».

M le Secrétaire général a ajouté que « Aujourd’hui, compte tenu des conditions difficiles de la vie moderne, tous les pays s’entendent pour dire que la protection contre les catastrophes et la sécurité nationale sont indissociablement liées et que la protection contre les catastrophes naturelles et celles dues à l’homme doit rester une priorité absolue dans la politique nationale afin d’assurer le bien-être et la sécurité de leurs peuples et territoires. Un élément crucial de cette politique doit consister à mettre en place des dispositifs juridiques nationaux appropriés visant à limiter les risques de catastrophes, à préserver des vies et à réduire les pertes matérielles. »

Au terme de son allocution, M le Secrétaire général de l’OIPC a rendu un vibrant hommage au personnel de la protection civile au niveau mondial pour leur courage, leur abnégation et leur patriotisme « En ce 1er mars 2018, alors que nous célébrons la Journée mondiale de la protection civile, nous ne faisons pas que planifier l’avenir, nous nous souvenons aussi des victimes du devoir – le personnel de la protection civile, les pompiers et les sauveteurs dont les actions s’inscrivent comme des exemples durables de courage, de patriotisme et d’abnégation.

Je voudrais également remercier tout le personnel de la protection/défense civile, les pompiers et les sauveteurs dans le monde entier pour le travail qu’ils effectuent pour assurer la sécurité de la population de leurs pays. Merci pour votre dévouement et votre attachement au devoir! » a –t-il souligné.      

   

© IENA-NEWS de 2018

About Iena News

Check Also

train

Déraillement du train de Boulknadel : dernières informations

Par :  Halimi Abdallah/IENA-NEWS.   Le bureau de l’Office National des Chemins de Fer (ONCF) a …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *