Home / Religion / Pompeo : la liberté de religion est « un droit humain universel »
liberté

Pompeo : la liberté de religion est « un droit humain universel »

Le gouvernement de la Birmanie a contraint 700 000 membres de la minorité musulmane des Rohingyas à fuir leur pays. Ici, des Rohingyas tentent de traverser la frontière vers le Bangladesh en 2017. (© Stringer/Anadolu Agency/Getty Images)

 

Par : Mark Trainer / ShareAmerica.

 

Le secrétaire d’État Mike Pompeo a décrit la liberté de religion comme étant « le droit de chaque personne de cette planète » et déclaré que les États-Unis étaient « solidaires de tous ceux qui aspirent à la liberté de religion ».

Le chef de la diplomatie américaine a tenu ces propos à l’occasion de la publication, par le département d’État, du Rapport 2017 sur la liberté de religion dans le monde* qui évalue la situation à cet égard dans les différents pays aux quatre coins du globe.

Cette année marque le 20e anniversaire de la promulgation de la loi Religious Freedom Act, qui consacre la liberté de religion comme élément essentiel de la politique étrangère des États-Unis. Au sein du département d’État, la loi a servi à établir le poste d’ambassadeur itinérant pour la liberté de religion dans le monde, occupé depuis février 2017 par Samuel D. Brownback. Cet ancien sénateur et gouverneur du Kansas est le plus haut responsable américain à assumer ce rôle.

Lors de la cérémonie organisée à l’occasion de la publication du rapport, M. Pompeo a souligné l’importance vitale que la liberté de religion a toujours revêtue dans l’histoire des États-Unis. « La liberté de religion était essentielle à la naissance de l’Amérique, a-t-il noté. La défendre est crucial pour notre avenir. »

liberté

Le but, a déclaré M. Brownback, est de protéger la liberté de conscience de toutes les personnes du monde.

« Nous faisons état de ce qui s’est produit et de ce qui a été dit dans le monde entier. Nous ne prenons pas de décisions quant à ce qui mérite d’être signalé ou non, a expliqué l’ambassadeur Brownback. Nous faisons état de tout. »

  1. Pompeo et Brownback ont également saisi l’occasion pour annoncer la première Conférence ministérielle pour la promotion de la liberté de religion, laquelle se tiendra les 25 et 26 juillet prochains au département d’État. Cette réunion ouvrira de nouveaux horizons, a estimé le secrétaire d’État. « Il ne s’agira pas d’un simple groupe de discussion. Il s’agira d’agir », a-t-il déclaré.

La liberté de religion dans le monde est actuellement dans un triste état, a noté M. Brownback. « Nous devons faire avancer la liberté de religion. Nous devons la défendre aux quatre coins du globe. »

*en anglais

 

© IENA-NEWS de 2018

About Iena News

Check Also

liberté de religion

Une déclaration de liberté de religion [vidéo]

Jamie Powell avec un portrait de son mari, le pasteur Cao “John” Sangiang, qui est …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *