business plan buy sell master thesis in networking typing papers for money buy a essay for cheap lang en essay on my favourite outdoor game football

La NASA va lancer des cubes dans l’espace

83
Une fusée–sonde de la NASA, pareille à celle qui envoie dans l’espace les cubes expérimentaux d’étudiants, décolle de la Wallops Flight Facility, une base de lancement de la NASA située en Virginie. (NASA/Allison Stancil)

 

Par : Michael Buchanan.

 

Parmi les 20 000 participants à un concours pour étudiants organisé par la NASA, un en particulier s’est distingué. Il s’appelle Gavin Vasandani et c’est un lycéen de 15 ans des Émirats arabes unis. Il a construit un projet expérimental pour tester des matériaux pour engins spatiaux et que la NASA va lancer aux confins de l’espace ainsi que d’autres projets primés.

La victoire de Gavin arrive à un moment où les liens entre les agences spatiales des Émirats arabes unis et des États-Unis sont en train de se resserrer : en 2016, les programmes spatiaux des deux pays se sont engagés à collaborer en vue des futures missions vers Mars.

« Les Émirats arabes unis et les États-Unis d’Amérique sont des alliés de longue date et ils ont des liens économiques, culturels et diplomatiques solides », déclare Khalifa Al Romaithi, président de l’agence spatiale des EAU.

Les expériences spatiales font bien plus que de contribuer aux progrès de la science. « L’industrie spatiale sert de catalyseur au développement et à la diversification économique, en créant des emplois et en permettant aux scientifiques et aux ingénieurs de devenir les leaders d’une industrie qui a le potentiel de nous apporter des avantages considérables dans notre vie quotidienne », assure M. Al Romaithi.

L’un de ces futurs leaders est peut-être déjà à pied d’œuvre. Le concours auquel a participé Gavin s’appelle Cubes in Space*, un projet collaboratif entre l’organisation caritative Idoodledu Inc., la NASA et d’autres partenaires. Des étudiants du monde entier peuvent participer en proposant et en construisant des projets expérimentaux ambitieux. Gavin et 99 autres lauréats auront la chance d’envoyer les leurs dans les airs à bord d’un ballon stratosphérique ou d’une fusée-sonde en août et en septembre prochain.

la NASA

La difficulté ? Les projets des étudiants doivent tenir dans un cube de 4 cm de côté.

 

Qu’est-ce qu’il y a dans le cube ?

L’expérience proposée par Gavin : un projet pour tester plusieurs matériaux recouverts de nanotubes de carbone destinés aux engins spatiaux. Il espère que ces matériaux aideront un jour à protéger les astronautes et les équipements des dangereuses radiations de l’espace.

Quand il a appris que son expérience était sélectionnée, Gavin a été submergé par une vague d’exaltation, a-t-il confié au Khaleej Times. Ses échantillons d’engins spatiaux recouverts de nanotubes de carbone voleront à près de 40 km au-dessus de la Terre à bord d’un ballon stratosphérique.

Ce qui l’a inspiré, c’est le projet Mars Hope des Émirats arabes unis qui prévoit le lancement d’un engin spatial en 2020 destiné à étudier la planète Mars. Ce sera la toute première mission vers Mars jamais réalisée par un pays arabe.

Pour les voyages d’une telle distance au-delà du champ magnétique protecteur de la Terre, il est absolument vital de se protéger des radiations. L’expérience de Gavin pourrait fournir des données utiles qui serviront à minimiser les risques liés aux missions d’exploration de l’espace profond pour les futurs explorateurs.

Depuis 2014, Cubes in Space a envoyé dans les airs plus de 600 projets expérimentaux mis au point par des étudiants de 57 pays.

Si ça vous tente de participer, visitez le site cubesinspace.com*. Et si comme Gavin, vous avez de l’imagination et un bon prof, ça vous sera bien utile.

« Mon prof de sciences m’a toujours encouragé à croire dans mes rêves », se réjouit Gavin.

 

*en anglais

 

© IENA-NEWS de 2018

Leave A Reply

Your email address will not be published.